Pas de droit sans technologie

Modes de paiement
Livraison gratuite dans le Benelux

1re édition 2015
François Jongen, Jean-François Henrotte
En stock
88,00 €
Accès offert pour les abonnés
  • Strada access Belgique
88,00 €

Description

Il est temps de s’en rendre compte ! Les « technologies nouvelles » n’ont plus rien de… nouveau.

Tout au contraire, elles ont déjà innervé toutes les pratiques juridiques quotidiennes. L’avocat ne peut y échapper, que ce soit dans un nombre croissant de procédures, mais aussi pour les questions de preuves.

Ce livre permettra également de faire le point sur les derniers développements en matière de e-réputation (contours du droit à l’effacement), mais aussi d’incidence des technologies en droit du travail et en droit pénal (protection pénale des mineurs sur internet et collecte de preuves informatiques en matière pénale).

Sommaire

1 – E-réputation : vers une amnésie sélective ?, par Jean-François Henrotte et Alexandre Cassart
2 – Preuve et services de confiance dans l’environnement numérique, par Hervé Jacquemin
3 – Les procédures électroniques : réalisations, échecs et perspectives, par Serge Wynsdau et François Jongen
4 – Quelques aspects de l’influence des technologies sur l’évolution du droit social, par Karen Rosier et Steve Gilson
5 – Questions choisies de droit pénal dans l’univers numérique
   – Protection pénale des mineurs sur internet : Harcèlement, « grooming » et cyberprédation, par Olivier Leroux
   – La collecte de preuves informatiques en matière pénale, par Catherine Forget

Mnemo

CUP158

Langue

FR

ISBN

9782804475529

Nombre de pages

288

Date de parution

Juin 2015

Liste des contributeurs

Sous la direction de

  • Jean-François Henrotte : Avocat, collaborateur ULg, Rédacteur en chef de Managing Lawyer
  • François Jongen : Professeur à l’Université catholique de Louvain

Autres collaborateurs

L’ouvrage rassemble les contributions de : Alexandre Cassart, Catherine Forget, Steve Gilson, Jean-François Henrotte, Hervé Jacquemin, François Jongen, Olivier Leroux, Karen Rosier et Serge Wynsdau.