Le financement public des cultes et des organisations philosophiques non confessionnelles

Paiement sécurisé et livraison gratuite au Benelux
icon-phone
Besoin d'aide ? Contactez-nous au 0800 39 067

Analyse de constitutionnalité et de conventionnalité

1re édition 2016
Stéphanie Wattier
En stock
139,00 €
Accès offert pour les abonnés
  • Strada access Belgique
  • Strada access Europe
139,00 €

Description

Depuis la fin des années 1990, le débat public belge revient régulièrement sur le financement public des cultes et sur les enjeux que sous-tendent les rapports entre les religions et la démocratie. L’ouvrage propose un éclairage juridique nouveau sur ces questions, après un retour sur l’origine du financement public tel qu’il existe à l’égard des cultes depuis 1831 et des organisations philosophiques non confessionnelles depuis 1993.

L’ouvrage est consacré à l’analyse de deux difficultés que soulève actuellement ce financement au regard des principes de droit constitutionnel, européen et international qui s’imposent à la Belgique. La première difficulté résulte de l’absence de critères qui seraient inscrits dans un instrument juridique pour conditionner la reconnaissance et le financement des cultes et des organisations philosophiques non confessionnelles. La seconde difficulté tient en l’absence de méthode formelle de répartition du financement entre les cultes reconnus, la répartition continuant à être effectuée suivant une pratique héritée du début du XIXe siècle lorsque près de 99% de la population belge était de confession catholique, alors que de récents chiffres ont révélé que désormais seul un Belge sur deux serait de confession catholique.

La thèse invite l’État belge à un remaniement du système de financement public des cultes et des organisations philosophiques non confessionnelles, en vue d’un meilleur respect des exigences issues du droit constitutionnel, européen et international.

Sommaire

Introduction

Première partie. Les fondements du financement

Titre Ier. L’évolution des normes de financement
Titre II. Les principes entourant le financement
Titre III. Les justifications du maintien du financement

Deuxième partie. Les critères de financement

Titre Ier. Les critères de financement issus de la pratique administrative
Titre II. La sauvegarde des droits de l’homme et des principes démocratiques comme nouveau critère de financement

Troisième partie. Les méthodes de répartition du financement

Titre Ier. La méthode belge de répartition du financement
Titre II. Les méthodes espagnole et italienne de répartition du financement : l’assignation fiscale
Titre III. L’assignation fiscale comme méthode alternative de répartition du financement en droit belge
Conclusions

Mnemo

FINPU

Langue

FR

ISBN

9782802755524

Nombre de pages

990

Date de parution

Octobre 2016

Liste des contributeurs

Auteur

  • Stéphanie Wattier : Chargée d'enseignement et chercheuse postdoctorale à l'Université de Namur et chargée de recherche honoraire du F.R.S.-FNRS à l'Université catholique de Louvain

Préface de

  • Louis-Léon Christians : Professeur à l’Université catholique de Louvain, titulaire de la chaire de droit des religions
  • Marc Verdussen : Professeur ordinaire à l'Université catholique de Louvain